CONSTRUCTION D’ENVIRON 70 LOGEMENTS LOCATIFS COLLECTIFS A ÉNERGIE POSITIVE

21160 Marsannay-la-Côte

  • Maître d’ouvrage : Orvitis
  • Surface projet : 4 516 m² de SP
  • Date du concours : 2012 (projet non lauréat)
  • Maîtrise d’oeuvre : Conception / Réalisation
    Chouette Architecture – EURL d’Architecture D. Bougeault | SNCTP (mandataire) | Egis | Cofely
  • Programme :

Le projet se compose de deux bâtiments R+3 avec une forme «zigzag» affirmée. Cette volumétrie, qui joue sur les éloignements par rapport aux limites, permet de gérer la transition entre le pavillonnaire au sud et les entrepôts au nord et évite les vues directes sur les parcelles voisines. Comme le montre le schéma ci-contre, les formes se fondent dans le paysage bâti environnant sans brutalité. Cette implantation a également des avantages en termes d’usages pour les habitants. Les pièces de vie sont toutes au sud mais, grâce au mouvement donné à l’architecture, les vis-à-vis entre les deux bâtiments sont limités et chaque logement bénéficie de vues différentes, ce qui le rend unique.
Cette géométrie permet respecter les alignements sur rue demandés au PLU sans induire une forme contrainte et figée.
Le projet se referme sur rue, marquant ainsi la limite public/privé et s’ouvre ensuite sur un cœur d’îlot paysagé bénéficiant de vues sur la côte à l’ouest et sur le jura à l’est.
Cette variété de formes induit des espaces extérieurs avec des usages variés :
– les cheminements se glissent dans les pincements
– les dilatations permettent d’installer les parkings, les espaces de rencontre, les espaces verts…
Comme le montrent bien les perspectives, ces deux bâtiments, pourtant très linéaires, ne donnent pas du tout une image de «barre». Leurs formes et le rapport entre les deux cassent complètement cette impression.
Les « zigzags » limitent également les ombres portées du bâtiment sud sur le bâtiment nord, ce qui est fondamental pour obtenir un bâtiment à énergie positive.
Les variations de volumes donnent à voir une succession de facettes et diminuent ainsi lasensation de longueur du bâtiment.